By Franck Thilliez

Entre le second où s'arrête l. a. vie et celui où start l. a. mort il existe une frontière. Certains l'ont explorée...
À quelques jours de Noël une affaire d'envergure démarre pour Lucie Hennebelle et Franck Sharko, policiers dans l. a. fameuse part criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue est amie a disparu, alors qu'elle enquêtait sur un file explosif dont personne ne connaît le contenu. Sa seule hint est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait floor : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à l. a. police.
Tandis que l'enquête s'accélère, Sharko est confrontéà de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel mystery et merciless s'engage alors, détruisant le flic à petit feu...

Show description

Read Online or Download Atomka PDF

Similar libros en espanol books

Amar O Depender: Como Superar Al Apego Afectivo Y Hacer El Amor Una Experiencia Plena Y Saludable Spanish

L. a. dependencia afectiva de l. a. pareja, cualquiera que sea su origen, tarde o temprano genera sufrimiento y depresión. Millones de personas en todo el mundo son victimas de relaciones amorosas inadecuadas y no saben qué hacer al respecto. El miedo a los angeles pérdida, a los angeles soledad y / o abandono contamina el vínculo amoroso y lo vuelve altamente susceptible y patológico.

Extra resources for Atomka

Example text

Pas de souci. Je m’arrangerai pour vous les transférer très vite si vous me laissez un mail où vous joindre. Sharko tendit une carte de visite et enchaîna avec les questions d’usage. D’après le rédacteur en chef, Christophe Gamblin n’avait pas de problème particulier sur son lieu de travail. Pas de mésentente ni d’ennemis, hormis quelques coups de gueule par-ci, par-là. Quand il était sur place, il bossait dans l’open space, souvent à des endroits différents, et travaillait toujours sur son propre ordinateur portable, histoire de gagner du temps.

Et ça, tu veux qu’on prenne ? Lucie s’approcha de son collègue. Même s’il appartenait à une autre équipe, il existait de la solidarité entre officiers de police. À grades égaux, tout le monde se tutoyait, se connaissait et, hormis quelques exceptions, s’appréciait. — Qu’est-ce que c’est ? — Un carton de journaux, je l’ai trouvé sous son lit. J’ai jeté un œil rapide. C’est le canard où elle bossait, La Grande Tribune. Chaque édition contient l’un de ses articles, on dirait. Mais elle signait sous le pseudonyme de Véronique D.

Autour, la forêt avait brûlé, mais sans la moindre trace de feu. Les troncs, les branches étaient couleur rouille et les feuilles semblaient avoir séché en une fraction de seconde, pareilles à des ailes de papillon grillées par le soleil. Andreï sentait une odeur particulière dans l’atmosphère, mais il était incapable de la définir. Il avait un goût caramélisé dans la bouche, comme si de la matière invisible se déposait sur les plombages de ses dents. Il jeta un œil à l’instrument qu’il tenait dans la main : l’aiguille était bloquée à son maximum.

Download PDF sample

Rated 4.62 of 5 – based on 26 votes